10.000 participants au 25e "Dîner en blanc"

Les participants au dîner en blanc, le 13 juin 2013 au pied de la Tour Eiffel [Francois Guillot / AFP] Les participants au dîner en blanc, le 13 juin 2013 au pied de la Tour Eiffel [Francois Guillot / AFP]

Plus de 10.000 personnes participaient jeudi soir dans deux lieux parisiens d'exception, au pied de la pyramide du Louvre et près des fontaines du Trocadéro face à la Tour Eiffel, au 25e Dîner en blanc, événement mondain et spectaculaire organisé sans autorisation, a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon des consignes rigoureuses, les participants tous vêtus de blanc ont convergé vers les deux lieux publics choisis dans le plus grand secret pour ce très chic pique-nique qui fonctionne selon le système du parrainage.

Venus en transports en commun pour ne pas créer de difficultés de circulation, les convives ont apporté avec eux tables et chaises pliantes, nappes blanches, mets fins et pour certains chandeliers pour ce dîner en plein air.

Les participants au dîner en blanc, le 13 juin 2013 au pied de la Tour Eiffel [Francois Guillot / AFP]
Photo
ci-dessus
Les participants au dîner en blanc, le 13 juin 2013 au pied de la Tour Eiffel
 

Créé en 1988, le concept qui se résume à un flash mob chic et mondain avec la bienveillance des autorités, s'est exporté depuis quelques années dans une quarantaine de pays.

En quelques minutes, le dîner s'est mis en place sous le regard des badauds médusés.

Inventés en 1988 par le Français François Pasquier et une poignée d'amis épicuriens qui rêvaient de dîner en plein air dans les plus beaux endroits de Paris, ces élégants pique-niques connaissent désormais un succès international.

Selon un code de bonne conduite basé sur l'art de vivre, l'endroit est laissé intact à la fin du dîner, toujours avant minuit.

Pour le 25e anniversaire, un feu d'artifice devait être tiré près des fontaines du Trocadéro.

Vous aimerez aussi

Avion Etats-Unis : un copilote meurt juste avant l’atterrissage de son avion
Le chapardeur scrupuleux explique avoir lu «environ vingt-cinq fois» l’œuvre en question.
Histoire du jour Il rend un livre volé... trente-cinq ans après
Insolite Une Ferrari ayant appartenu à Trump vendue 270.000 dollars

Ailleurs sur le web

Derniers articles