Avalanche au Mont-Blanc : les recherches se poursuivent

Un lieutenant du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix le 22 août 2012 à Modane [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives] Un lieutenant du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix le 22 août 2012 à Modane [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives]

D'importants moyens de recherche ont été déployés vendredi matin pour retrouver d'éventuelles victimes après une avalanche survenue sur la face nord du Mont-Blanc du Tacul (Haute-Savoie), a-t-on appris auprès du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

Les secouristes ont été prévenus à 8H15 après une chute de séracs en face nord du Mont-Blanc du Tacul (4.248 mètres), dans le massif du Mont-Blanc.

Aucune victime n'avait été découverte vendredi en fin de matinée.

"Divers témoins nous ont dit avoir vu des gens pris. Nous sommes en train de recouper ces témoignages pour avoir une certitude sur ce qui a été vu", a indiqué à l'AFP le capitaine Emmanuel Vegas du PGHM de Chamonix. "Les recherches sont toujours en cours", a-t-il ajouté.

Les gendarmes ont effectué plusieurs reconnaissances en hélicoptère puis à l'aide de détecteurs de victimes d'avalanche. Deux maîtres-chiens ont été héliportés sur place, avec une vingtaine de secouristes. Ils ont également commencé à sonder l'avalanche, qui mesure 100 mètres de long sur 60 mètres de large, à l'aide de sondes en acier de 5 mètres de long.

Seuls des skis ont été retrouvés qui pourraient appartenir à des alpinistes les ayant laissés sur place avant de poursuivre leur ascension.

Vous aimerez aussi

Météo Le redoux printanier accentue le risque d'avalanches
Haute-Savoie Chamonix : 1 mort et au moins 3 blessés dans une avalanche
Drame Un randonneur meurt emporté par une avalanche dans les Alpes

Ailleurs sur le web

Derniers articles