Suicide d'un détenu à la maison d'arrêt de Nevers

La maison d'arrêt de Nevers, le 9 mai 1996 [Samira Bouhin / AFP/Archives] La maison d'arrêt de Nevers, le 9 mai 1996 [Samira Bouhin / AFP/Archives]

Un détenu s'est suicidé dimanche après-midi à la maison d'arrêt de Nevers, a-t-on appris mardi auprès de la direction interrégionale des services pénitentiaires Centre-est Dijon.

L'homme de 37 ans, en détention provisoire depuis fin 2012 pour une affaire de moeurs, s'est pendu dans sa cellule, a-t-on ajouté, confirmant une information du Journal du Centre.

Le trentenaire, qui ne faisait pas l'objet d'un "signalement particulier" selon l'administration pénitentiaire, a profité du fait que son co-détenu était à la promenade pour passer à l'acte.

Il y a eu en France 95 suicides de détenus en 2010, soit un taux de 15,5 suicides pour 10.000 détenus.

Mise en service en 1857, la maison d'arrêt de Nevers a une capacité de 118 places, dont six pour des détenus en semi-liberté.

Vous aimerez aussi

Faits divers Besançon : un détenu retrouvé mort, son codétenu placé en garde à vue
Un Russe qui avait tranché à la hache les mains de sa femme a été condamné jeudi à 14 ans de prison  [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]
Faits divers Russie : quatorze ans de prison pour avoir coupé les mains de sa femme
Drogues L’ombre d’El Chapo plane toujours sur le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles