Manifestation de salariés de Michelin à Clermont-Ferrand

Des salariés du groupe Michelin manifestent le 19 juin 2013 à Clermont-Ferrand [THIERRY ZOCCOLAN / AFP] Des salariés du groupe Michelin manifestent le 19 juin 2013 à Clermont-Ferrand [THIERRY ZOCCOLAN / AFP]

Quelque 200 personnes, en grande majorité des salariés de Michelin, ont manifesté mercredi à Clermont-Ferrand, à une semaine du Comité central d'entreprise consacré aux mesures de réorganisation annoncées par le géant du pneumatique.

D'ici cette date, les syndicats de Michelin rencontreront la direction vendredi, pour discuter d'un "accord de méthode". Il doit préciser le calendrier des discussions entre syndicats et direction après l'annonce de l'arrêt de la production de pneumatiques pour poids lourds sur le site de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Cet arrêt va concerner 730 salariés, a indiqué à l'AFP Michel Chevalier, délégué syndical central de la CGT Michelin.

Au cours de cette réunion, la CGT (majoritaire) entend notamment "demander des explications" sur l'aspect économique des mesures annoncées par le groupe, a-t-il précisé.

Le responsable CGT a indiqué que son organisation entendait s'opposer à toute mesure de licenciement et négocier des mesures destinées à compenser la pénibilité du travail, notamment des départs anticipés.

"Michelin a réalisé 2,4 milliards de bénéfices en 2012, il reçoit des sommes considérables en allègements de charges et en aides publiques: 17 millions en 2013 au titre du crédit d'impôt compétitivité emploi et 25 millions en 2014 par exemple", a-t-il dit. "A quoi cela sert-il si c'est pour délocaliser et ne pas protéger l'emploi?", s'est-il interrogé.

A l'occasion du Comité central d'entreprise du 26 juin un mouvement de grève et une nouvelle manifestation, à laquelle devraient participer des salariés de l'usine de Joué-lès-Tours seront organisés à Clermont-Ferrand, selon M. Chevalier.

À suivre aussi

Sécurité routière : les radars vont traquer les conducteurs non-assurés
Automobile Sécurité routière : les radars vont traquer les conducteurs non-assurés
Formule 1 Grand Prix du Japon : Bottas remporte la course, Mercedes le titre constructeurs
Le siège de Renault, le 11 octobre 2019 à Boulogne-Billancourt [ERIC PIERMONT / AFP]
Automobile Renault : le directeur général Thierry Bolloré démis pour clore l'ère Ghosn

Ailleurs sur le web

Derniers articles