Retraites : opposer public et privé,"pas une bonne façon"

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine quitte l'Elysée le 5 juin 2013 [LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives] La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine quitte l'Elysée le 5 juin 2013 [LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives]

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a laissé entendre mercredi que le gouvernement ne s'engagerait pas dans la voie risquée consistant à revoir le mode de calcul des retraites des fonctionnaires, en soulignant qu'opposer public et privé n'était "pas une bonne façon" d'engager la réforme.

"Il ne me semble pas que ce soit une bonne façon d'engager une réforme que d'opposer les uns aux autres", a déclaré la ministre sur France Inter, accusant l'opposition d'être adepte du "fonctionnaire bashing".

"Il y a un mode de calcul différent, mais la question qui doit être posée est celle de savoir si les retraites (des fonctionnaires et des salariés du privé), le taux de remplacement comme on dit techniquement (...) sont si différents que cela", a indiqué Mme Touraine. Elle a relevé qu'il "y a beaucoup moins de différence que ce que certains disent entre les retraites du privé et les retraites du public".

"Quand vous regardez ce qui est en moyenne versé à un salarié du privé et à un fonctionnaire, on est dans des niveaux équivalents", a-t-elle insisté.

Le rapport Moreau sur les retraites, remis la semaine dernière au gouvernement, évoque la piste d'un rapprochement du mode de calcul des quelque 5,2 millions de fonctionnaires avec celui du privé en suggérant de faire calculer leurs pensions non plus sur les salaires des six derniers mois mais sur une période allant de 3 à 10 ans, avec une intégration partielle des primes. La proposition avait aussitôt été jugée comme un "casus belli" par plusieurs syndicats.

Le calcul des pensions pour les salariés du privé s'effectue sur les 25 meilleures années.

À suivre aussi

Le président Emmanuel Macron, à M’Tsamboro (Mayotte), le 22 octobre 2019 [Samuel BOSCHER / AFP]
Social Une grève générale pour accueillir Emmanuel Macron à La Réunion
Société La qualité de vie se dégrade en région parisienne, selon l'Insee
Social Manifestation des pompiers à Paris : des tensions en fin de cortège, 6 interpellations

Ailleurs sur le web

Derniers articles