Qui est Gabriel Reveyrand de Menthon, le fils de Marisol Touraine ?

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, le 28 août 2013 au palais de l'Elysée à Paris [Bertrand Guay / AFP]

Selon une information du Parisien, le fils de Marisol Touraine et de Michel Reveyrand de Menthon a été reconnu coupable d'extorsion de fonds et incarcéré début septembre à la prison de la Santé.

 

Gabriel Reveyrand de Menthon est le fils aîné de Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé et de Michel Reveyrand de Menthon, ancien ambassadeur de la France au Tchad et aujourd'hui "représentant spécial de l'Union européenne au Sahel".

Agé de 22 ans, Gabriel Reveyrand de Menthon  a été condamné en mars dernier par la 10e chambre correctionnelle de Paris à trois ans de prison ferme pour "extorsion de fonds". Le jeune homme a été incarcéré au début du mois de septembre à la prison de la Santé dans cette affaire qui remonte au 2 mai 2011.

Ce jour-là, avec un complice, Gabriel de Menthon avait fait irruption le visage cagoulé et muni d'une arme de poing factice au domicile d'une femme de 59 ans, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Les deux hommes avaient alors exigé de la victime sa carte bancaire en la menaçant de la bâillonner.

 

Un butin de 990 euros

Mais rien ne s'était passé comme prévu comme le raconte aujourd'hui la victime au Parisien. Prise par l'émotion, elle a communiqué un mauvais code aux extorqueurs. Et Gabriel Reveyrand de Menthon était revenu bredouille du distributeur voisin : "il n’était pas très content parce que ça n’avait pas marché. Je leur ai alors dit que j’avais un peu d’argent chez moi, puis ils sont partis," raconte la victime. Les deux hommes lui ont final extorqué 990 euros.

Gabriel Reveyrand de Menthon avait rapidement été interpellé, confondu par la vidéosurveillance du distributeur. Le gardien de l'immeuble de la victime avait reconnu le jeune homme qui se trouve habiter un immeuble du quartier. Il avait reconnu les faits. Depuis Marisol Touraine s'est fendue d'une petite lettre à la victime dans laquelle elle présente ses excuses.

 

Un vol de voiture rocambolesque

C'est la deuxième fois en deux semaines que le nom de Marisol Touraine apparaît par ricochet dans la rubrique "faits divers". Le site internet du Point se faisait l'écho la semaine dernière du vol étrange de sa 407 dans le XIIIe arrondissement. Volée dans la nuit du 30 au 31 août, elle a été retrouvée dès le lendemain non loin de son domicile.

Si ce n'est qu'entre temps, le véhicule avait été contrôlé en stationnement par la police, les clefs sur le contact avec deux jeunes passagers à bord qui avait décliné une fausse identité tandis que selon les policiers flottait une forte odeur de cannabis à l'intérieur de l'habitacle. 

 

Qui sont les conjoints de nos ministres ?

Tabac : Touraine se dit "déterminée" 

Le fils de José Anigo abattu à Marseille 

Le fils de Bernard Tapie lance un site pour "comprendre l'affaire" 

Tracfin saisi à propos du fils de Fabius

 

À suivre aussi

Faits divers Hérault : un poney et une dizaine de moutons mordus à mort
Justice Une pharmacienne jugée pour avoir détourné plus de 700.000 euros
La Paloise a avoué et attend son procès
Faits divers Pau : une employée des impôts détourne 241.000 euros de subventions

Ailleurs sur le web

Derniers articles