La PJ souffle sa centième bougie

Le siège de la Police judiciaire, au 36 quai des Orfèvres, sur l'île de la Cité à Paris [Thomas Samson / AFP/Archives]

La PJ parisienne fête son centenaire cette année. Un anniversaire qui sera célébré à partir de samedi par la préfecture de police, à travers une exposition inédite sur le Champ-de-Mars, devant l’Ecole militaire (7 e ).

 

Baptisé 100 ans de la police judiciaire de Paris, l’événement fera découvrir aux visiteurs les origines de cet organisme, officiellement créé le 3 août 1913 par le préfet parisien Célestin Hennion.

Son objectif à l’époque était de moderniser et de donner plus de moyens à une police en perte de vitesse. Les difficultés à résoudre l’affaire du vol de la Joconde au Louvre (1911) et à intercepter la bande à Bonnot (1911-1912) témoignaient alors du retard des forces de l’ordre de la capitale face à des malfaiteurs de mieux en mieux équipés.

Implantée sur l’île de la Cité, dans l’emblématique bâtiment du 36, quai des Orfèvres, la PJ de la Seine (son nom d’origine) comptait à ses débuts 800 agents qui traitaient environ 1 500 affaires par an. Désormais, la Direction régionale de la police judiciaire est forte de plus de 2 200 hommes, qui ont notamment enquêté l’an dernier sur 15 000 crimes et délits, dont plus de 1 600 escroqueries, 300 homicides et tentatives, 700 vols à main armée et autant de viols.

 

Dans la peau d’un enquêteur

Outre l’histoire et l’organisation de la PJ, cette exposition de 2 000 m 2 immergera également les curieux dans le quotidien des agents. Au centre de l’espace, une scène de crime fictive invitera le public à mener une enquête sur la mort d’un homme d’une cinquantaine d’années, retrouvé avec une balle dans la tête et une arme à la main.

Les détectives improvisés devront déterminer s’il s’agit d’un suicide ou d’un crime, en cherchant des indices et en s’appuyant sur les différents moyens d’investigation du «36». Empreintes digitales, traces ADN révélées par phosphorescence, études balistiques, portraits robots… Il sera alors possible d’incarner un héros de polar.

 

100 ans de la police judiciaire de Paris, à partir de demain et jusqu’au 8 décembre, Champ-de-Mars (7 e ).

 

Clap de fin en 2016 du mythique 36 quai des orfèvres 

Un timbre pour le centenaire du 36 quai des Orfèvres 

"Le 36 quai des orfèvres" des Batignolles enfin dévoilé

 

À suivre aussi

Paris : succès de l’exposition sur Klimt de l’atelier des lumières
Art Paris : succès de l’exposition sur Klimt à l'Atelier des Lumières
Cet été, le street art est à l'honneur
Art Les 8 expos à ne pas rater à Paris cet été
Toutankhamon L'exposition Toutânkhamon prolongée jusqu'au 22 septembre après avoir atteint le million de billets

Ailleurs sur le web

Derniers articles