Ayrault : la réforme des rythmes scolaires "doit être faite et sera faite"

Jean-Marc Ayrault le 14 novembre 2013 à Matignon [Patrick Kovarik / AFP] Jean-Marc Ayrault le 14 novembre 2013 à Matignon [Patrick Kovarik / AFP]

Jean-Marc Ayrault a déclaré vendredi sur France Info que la réforme des rythmes scolaires "devait être faite et serait faite" en dépit de l'opposition d'élus et de syndicats d'enseignants.

"Je ne vois pas pourquoi on abandonnerait cette ambition", a ajouté le Premier ministre, admettant toutefois que "dans des petites communes, il peut y avoir des difficultés particulières".

"Ce ne sont pas les maires qui décident les horaires des cours, ils décident des activités périscolaires après la classe", a souligné le chef du gouvernement, qui s'exprimera mardi devant l'Association des maires de France (AMF).

Manifestation d'enseignants contre la réforme des rythmes scolaires le 14 novembre 2013 à Marseille [Boris Horvat / AFP]
Photo
ci-dessus
Manifestation d'enseignants contre la réforme des rythmes scolaires le 14 novembre 2013 à Marseille
 

Selon lui, "c'est le devoir de l'Etat de dialoguer et d'aider". "Une réforme est toujours difficile à faire", a-t-il fait valoir.

M. Ayrault devait se rendre dans la foulée avec le ministre de l'Education, Vincent Peillon, dans une école primaire de Cluny (Saône-et-Loire) pour y défendre cette réforme de la semaine de 4,5 jours.

Vous aimerez aussi

Les «gilets jaunes» ont peu d’espoir dans les futures annonces d’E. Macron
Politique Les «gilets jaunes» fondent peu d’espoir dans les futures annonces d’Emmanuel Macron
Suicides des forces de l'ordre : Christophe Castaner veut renforcer la prévention
Gouvernement Suicides dans la police : Christophe Castaner veut renforcer la prévention
Sécurité Plan national de prévention de la radicalisation : le gouvernement fait le bilan

Ailleurs sur le web

Derniers articles