Pour être sacrée Miss France, mieux vaut être Parisienne que Lilloise

Marine Lorphelin, 19 ans, élue nouvelle Miss France 2013, le 9 décembre 2012 à Limoges [Pierre Andrieu / AFP]

Les statistiques du concours Miss France sont cruelles pour certaines régions. En étudiant le palmarès depuis 1947, il ressort que si de nombreuses lauréates viennent d'Ile-de-France et de Normandie, les régions Auvergne et Nord-Pas-de-Calais n'ont jamais produites une seule reine de beauté.

 

Véritable institution depuis l'après-guerre, le concours Miss France est-il un révélateur de la beauté et de l'élégance de l'Hexagone ?  Oui affirment ces promoteurs. Mais à ce compte-là, il faut bien reconnaître que toutes les régions de France ne sont pas logées à la même enseigne. Loin de là.

Quand l'Ile-de-France produit 9 Miss France depuis 1947, le compteur du comité du Nord-Pas-de-Calais reste désespérément bloqué à 0 Miss élue. Les Parisiennes seraient-elle plus jolies et élégantes que les Ch'tis ? Les choix du jury et du public sont, à ce titre, discutables.

Cette année, 33 candidates représentant chacune un comité local, et non une région, sont en lice pour ceindre la couronne et l'écharpe si convoitées.

 

 

Et sur ces 33 comités, 13 d'entre eux ne sont encore jamais parvenus à se hisser sur la plus haute marche du podium : Roussillon, Corse, Auvergne, Centre, Champagne-Ardenne, Guyane, Limousin, Martinique, Mayotte, Nord-Pas-de-Calais, Nouvelle-Calédonie, Orléanais, Saint-Pierre-et-Miquelon.

Si la difficulté de Saint-Pierre-et-Miquelon à consacrer une jeune femme Miss France est compréhensible au regard de la faible population de l'archipel, 6.080 habitants, que dire des vastes régions couvertes par les comités Auvergne, Nord-Pas-de-Calais et même Champagne-Ardenne… Des régions qui couvrent tout de même des villes comme Clermont-Ferrand, Lille ou Troyes.

Sur le podium des régions qui ont fourni le plus de Miss France, l'Ile de France arrive première, avec 9 titres, décrochés en 1948, 1949, 1950, 1955, 1963, 1970, 1978, 1986 et 1997.

Derrière, la Normandie peut se targuer d'avoir décroché 6 fois le titre, dont deux assez récents puisqu'il s'agissait de Cindy Fabre en 2005 et Malika Ménard en 2010.

La troisième marche du podium est occupée conjointement par l'Alsace, le Rhône-Alpes et l'Aquitaine avec chacune 5 Miss à leur actif, dont Delphine Wespiser, Miss Alsace, sacrée en 2012.

 

Découvrez le classement :  

1- Miss Île-de-France, 9 titres : 1948, 1949, 1950, 1955, 1963, 1970, 1978, 1986, 1997 

2- Miss Normandie, 6 titres : 1958, 1967, 1981, 1984, 2005, 2010 

3- Miss Alsace, 5 titres : 1969, 1985, 1987, 2004, 2012 

3- Miss Rhône-Alpes, 5 titres :  1957, 1965, 1968, 1988, 2002

3- Miss Aquitaine, 5 titres : 1952, 1983, 1989, 1990, 1995

 

6- Miss Côte d'Azur, 4 titres : 1947, 1951, 1954, 1982

6- Miss Poitou-Charentes, 4 titres : 1959, 1966, 1972, 1977

8- Miss Bretagne, 3 titres : 1960, 1962, 2011

8- Miss Picardie, 3 titres : 1953, 2001, 2007

8- Miss Tahiti, 3 titres : 1974, 1991, 1999

8- Miss Lorraine, 3 titres : 1973, 1975, 1998

8- Miss Pays de la Loire, 3 titres : 1964, 1992, 1994

13- Miss Languedoc, 2 titres : 1971, 2006

13- Miss Bourgogne, 2 titres : 2000, 2013

13- Miss Réunion, 2 titres : 1976, 2008

13- Miss Guadeloupe, 2 titres : 1993, 2003

17- Miss Franche-Comté, 1 titre : 1980

17- Miss Midi-Pyrénées, 1 titre : 2009

17- Miss Pays de Savoie, 1 titre : 1996

17- Miss Provence, 1 titre : 1979

21- Miss Roussillon, 0 titre

21- Miss Corse, 0 titre

21- Miss Auvergne, 0 titre

21- Miss Centre, 0 titre

21- Miss Champagne-Ardenne, 0 titre

21- Miss Guyane, 0 titre

21- Miss Limousin, 0 titre

21- Miss Martinique, 0 titre      

21- Miss Mayotte, 0 titre

21- Miss Nord-Pas-de-Calais, 0 titre

21- Miss Nouvelle-Calédonie, 0 titre

21- Miss Orléanais, 0 titre

21- Miss Saint-Pierre-et-Miquelon, 0 titre  

Méthodologie : Pour établir ce classement, la rédaction a relevé toutes les gagnantes du concours Miss France depuis 1947, en ne retenant que celle qui avait effectivement porté la couronne pendant un an et en excluant celles qui avaient été élues, mais déchues de leur titre. La rédaction a également retiré du classement, deux comités qui n'existent plus (Outre-Mer, 1 titre en 1961, et Maroc, 1 titre en 1956), et deux comités qui ne sont pas représentés cette année, Saint-Martin et Wallis-et-Futuna.

 

Garou à la tête du jury Miss France 2014  

La lettre au vitriol de Delon au comité Miss France 

Quizz Miss France : c'est quoi le 14 juillet ? 

 

À suivre aussi

Télévision Miss France 2020 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Concours de beauté Amandine Henry, capitaine de l'équipe de France, sera la présidente du jury Miss France
Sexisme Mère divorcée et disqualifiée, une ancienne Miss porte plainte contre le concours Miss Monde pour sexisme

Ailleurs sur le web

Derniers articles