Procès d'Andy : retour sur la nuit où il a tué toute sa famille

Le jeune Andy à son arrivée à la cour d'assises d'Aix-en-Provence le 5 décembre 2013 [Boris Horvat / AFP/Archives]

Andy, un jeune homme de 20 ans, est dans l'attente du verdict de son procès. Dans la nuit du 11 au 12 août 2009, Andy, alors adolescent de 16 ans sans problème apparent, se réveille brusquement dans la nuit. Il s'empare d'un fusil à pompe appartenant à son père. Il abat toute sa famille. Son père, sa mère, et ses deux frères jumeaux.

 

Andy attend le verdict de son procès en appel. Jugé pour le meurtre de toute sa famille en 2009, le jeune homme de 20 ans avait été acquitté en première instance. L'avocat général a requis une peine comprise entre 12 et 15 ans de prison.

Retour sur la nuit tragique

Dans la nuit du 11 au 12 août ,à Albitreccia près d'Ajaccio, les parents d'Andy passent la soirée chez leurs voisins. Ils partagent un barbecue. Andy garde ses deux petits frères à la maison. Il leur fait prendre une douche avant de leur préparer à manger. Vers 2-3 heures du matin, Andy se réveille subitement. Il se dirige vers le salon. Il subtilise une arme appartenant à son père : un fusil à pompe.

Andy ferme les fenêtres et les volets. Il pénètre dans la chambre de ses parents. Il leur tire dessus. L'autopsie démontre que sa mère a eu le temps de se redresser de son lit. Elle a vu son fils, "attendu pendant 10 ans", lui ôter la vie.

Andy part en direction de la chambre de ses deux frères, Liam et Duam. Il les touche une première fois. Andy quitte les lieux avant d'entendre les jumeaux pleurer et geindre de douleur. Il revient dans la chambre. Il les achève d'une balle dans la tête.

L'adolescent s'enfuit avec quelques affaires. Son oncle le retrouve le lendemain. Andy est sur la plage. Il est recroquevillé sur lui-même. Il s'est ouvert les veines. Son oncle l'emmène à la gendarmerie. Il raconte son histoire. Andy évoque une "irrésistible pulsion" qu'il n'a pu contrôler.

 

L'état mental fait débat

Son état mental est remis en cause. Etait-il conscient de ses actes ? "Je me sentais comme un robot, comme téléguidé(…) J'ai disjoncté, c'était comme un cauchemar(…) J'ai tué toute ma famille pas en étant moi. J'étais là physiquement, mais pas mentalement. C'est comme si c'était une autre personne…", se défend-il.

Lors de son premier procès, il est acquitté. Le parquet d'Ajaccio le considère comme "pénalement irresponsable" de ses actes.

Andy est jugé en appel devant la cour d'assises des mineurs des Bouches-du-Rhône depuis huit jours.  L'avocat général Gilles Rognoni a requis de 12 à 15 ans de réclusion contre Andy. Verdict du procès ce vendredi.

 

Verdict pour Andy, le mineur qui tue toute sa famille

Procès d'Andy: les experts psychiatres fortement divisés

À suivre aussi

Faits divers Etats-Unis : un homme arrêté pour s'être masturbé avec une peluche Olaf de la Reine des Neiges
La peine de Pete Doherty a été assortie de deux ans de mise à l'épreuve et de 5.000 euros d'amende.
Justice Pete Doherty condamné à 3 mois de prison avec sursis pour une bagarre à Paris
Terrorisme Jihadistes rapatriés : et maintenant, que va faire la justice française ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles