Affaire Dibrani : un titre de séjour pour Leonarda ?

Leonarda Dibrani, en octobre 2013 [Armend Nimani / AFP/ Archives]

Le tribunal administratif de Besançon examinera à partir de mardi un nouveau recours de la famille Dibrani, visant à obtenir un titre de séjour pour la jeune Leonarda, expulsée du sol français en octobre dernier.

 

Après l'échec de plusieurs recours devant les juges en 2013, le clan Dibrani espère bien que 2014 sera l'année du grand retour de Leonarda sur le sol français. Dès mardi, le tribunal de Besançon doit examiner un nouveau recours de la famille de l'adolescente rom, expulsée vers le Kosovo le 9 octobre dernier et qui réside actuellement à Mitrovica.

La famille Dibrani entend faire annuler l'obligation de quitter le territoire français qui lui a été signifiée, et obtenir les papiers qui lui avaient été refusés en juin par la préfecture du Doubs. A cette fin, la famille Dibrani réclame un titre de séjour "Vie privée et familiale", au motif que plusieurs des enfants de la famille Dibrani sont nés en Italie et en France. Cependant, l'une des soeurs de Leonarda, vivant en situation régulière en France, a déjà affirmé son refus de l'accueillir.

Dans des propos relayés par Le Figaro, Leonarda fait part de son intention de revenir en France coûte que coûte : "Ici, c'est pas la vie en rose comme en France ! Si vous n'avez pas d'argent, il n'y a pas de restos du coeur, pas de Sécu pour vous soigner", affirme t-elle. "Si le recours échouait (...), on va tous se tuer", conclut-elle.

 

 

 

La famille de Leonarda agressée pour une raison privée

Leonarda : l'affaire qui affaiblit la gauche

 

À suivre aussi

Justice Stromae envisage de porter plainte contre les organisateurs de la marche anti-PMA qui ont utilisé sa chanson «Papaoutai»
Russie Une touriste américano-israélienne condamnée à plus de 7 ans de prison pour possession de drogue à Moscou
Justice La demande de mise en liberté de Patrick Balkany examinée le 22 octobre

Ailleurs sur le web

Derniers articles