Stora Enso de Corbehem: trois candidats à la reprise

L'usine de papier Stora Enso de Corbehem, près de Douai [François Lo Presti / AFP/Archives] L'usine de papier Stora Enso de Corbehem, près de Douai [François Lo Presti / AFP/Archives]

Trois candidats ont manifesté leur intérêt pour reprendre la papeterie Stora Enso de Corbehem (Pas-de-Calais), employant quelque 350 personnes et dont la fermeture est prévue en juin.

Selon une source proche du dossier, citée par le quotidien La Voix du Nord, "nous avons trois marques d'intérêt pour ce site, que nous estimons sérieuses. Pour autant, cela ne signifie pas que nous avons des offres de reprise formalisées".

Le cabinet du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg a confirmé à l'AFP ces informations de presse, mais s'est refusé à plus de commentaire.

"On attend leur offre", a-t-on déclaré au ministère.

M. Montebourg avait dit le 8 janvier à l'Assemblée nationale qu'il ne disposait pas d'une "offre de reprise crédible", indiquant toutefois que l’État soutiendrait "tout investisseur crédible qui apporterait des éléments de capitalisation et de soutien financier".

Stora Enso avait annoncé le 6 janvier lors d'un comité d'entreprise la fermeture du site, faute de repreneur. La papeterie de Corbehem est spécialiste de la fabrication de papier couché ou papier glacé, utilisé pour la fabrication de catalogues et dans la publicité.

À suivre aussi

Enquête Lafarge en Syrie : la justice annule les poursuites pour «complicité de crimes contre l'humanité»
Industrie Seine-Maritime : un incident à la raffinerie ExxonMobil déclenche un important dégagement de fumée
Muret : le maire s'oppose à l'installation d'une usine de traitement de déchets industriels
Société Muret : le maire s'oppose à l'installation d'une usine de traitement de déchets industriels

Ailleurs sur le web

Derniers articles