Paris : devenir maire en trois étapes

L’hémicycle de l’Hôtel de Ville où les conseillers de Paris siègent face au maire. [PIERRE VERDY / AFP]

C’est la dernière ligne droi­te. Le premier tour des municipales se déroulera diman­che (le second le 30 mars). Mais, contrairement à la plupart des villes de province, la procédure qui permet de devenir maire de Paris est assez complexe.

 

La capitale étant à la fois une commune et un département, trois étapes clés sont au programme.

 

1- L’élection des conseillers d’arrondissement

L’élection passe tout d’abord par les urnes, où les Parisiens vont voter pour des listes de candidats dans chacun des vingt arrondissements. A l’issue des deux tours de scrutin, 527 conseillers d’arrondissement seront donc connus. Le nombre de ces conseillers est fixé proportionnellement à la population de chaque arrondissement. Par exemple, le 1er, qui est le moins peuplé de la capitale, comptera seulement onze conseillers d’arrondissement. A l’inverse, le 15e en aura 54.

 

2- La désignation des conseillers de Paris

Parmi les 527 conseillers d’arrondissement, 163 deviendront des conseillers de Paris. Ces derniers siégeront face au maire de Paris dans l’hémicycle de l’Hôtel de Ville. Les sièges seront attribués proportionnellement et en fonction de leur position sur les listes. A l’issue
de l’investiture des 163 conseillers de Paris, les 324 autres élus restants constituent les conseillers d’arrondissement définitifs, qui siégeront uniquement dans les mairies d’arrondissement.

Là encore, plus un arrondissement est peuplé plus il envoie de conseillers siéger. Ainsi, le 1er arrondissement n’aura qu’un conseiller de Paris (et donc dix conseillers d’arrondissements) tandis que le 15e en comptera dix-huit (et donc 36 conseillers d’arrondissement).

 

3- L’investiture du maire de Paris

L’identité du maire de Paris sera ensuite connue le 30 mars. Il restera néanmoins une étape importante. Une assemblée extraordinaire sera organisée le samedi 5 avril. Les 163 conseillers de Paris seront réunis pour élire le maire. Si aucun(e) candidat(e) ne parvient à obtenir la majorité (au moins 82 conseillers) aux deux premiers tours de scrutin, un troisième tour aura lieu et désignera un vainqueur à la majorité relative.

C’est ensuite seulement que les vingt maires d’arrondissement seront élus une semaine plus tard, par les seuls conseillers d’arrondissement.

 

Municipales : mode d'emploi

Bernard Sananès : "Il y a un risque de démobilisation à gauche"

Les "points chauds" des municipales

Pour être conseiller municipal, mieux vaut s'appeler Michel ou Catherine

 

À suivre aussi

L'hôtel de ville de Paris suscite de très nombreux intérêts.
Municipales 2020 Qui sont les candidats à la mairie de Paris ?
A 40 ans, ce Parisien pure souche quitte le monde de l'entreprise pour se (re)lancer dans la politique.
Municipales 2020 Tout savoir sur Gaspard Gantzer, l'ex dir com de François Hollande, candidat à la mairie de Paris
Près de 600 millions d'euros de dépenses publiques injectées dans la propreté à Paris depuis le début de la mandature.
Municipales 2020 Paris : la propreté au coeur de la campagne des municipales

Ailleurs sur le web

Derniers articles