Le disparu de Toulouse retrouvé sous un abribus

L'homme a été retrouvé après trois jours de disparition [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Trois jours après sa disparition, un architecte toulousain a été retrouvé sous un abribus. Les circonstances de sa mésaventure demeurent encore obscures.

 

Jean Boixeda, un architecte toulousain de 57 ans, avait disparu samedi midi. L'homme ne s'était pas rendu à un déjeuner prévu avec sa famille ce qui avait conduit ses fils à prévenir les services de gendarmerie.

Les recherches se sont avérées vaines jusqu'à dimanche après-midi, lorsque les enquêteurs ont retrouvé son véhicule en contrebas de la départementale, non loin d'Arzens, près de Carcassonne.

 

Sous un abribus

Un nouveau dispositif a alors été mis en place dans le secteur qui a été passé au peigne fin avec l'appui d'une équipe cynophile. Mais en vain. Jean Boixeda demeurait introuvable.

C'est finalement à Cournanel, bien plus au sud, que le disparu a été retrouvé mardi à l'heure du déjeuner. C'est un riverain qui l'a retrouvé fatigué mais sain et sauf sous un abribus.

 

Une "absence" ?

Jean Boixeda a fait l'objet d'une prise en charge médicale immédiate mais les raisons de son étrange disparition demeurent obscures et l'on ignore encore s'il s'agit d'un acte malveillant ou d'un comportement irrationnel.

Son fils, interrogé par France 3 Midi-Pyrénées, a évoqué des soucis professionnels récents et a évoqué la possibilité d'une "absence" chez son père. Hypothèse non confirmée pour le moment.

 

À suivre aussi

Haute-Garonne Viol en réunion : 200 personnes dénoncent le «silence» d'un collège toulousain
Haute-Garonne Vidéo : près de Toulouse, les pompiers interviennent pour capturer un caïman
Faits divers Toulouse : dix mois après le vol de bagues à plus de 12.000 euros, il se livre à la bijouterie

Ailleurs sur le web

Derniers articles