Alstom opte pour l'offre de General Electric

Le siège d'Alstom à Levallois-Perret le 27 avril 2014 [Patrick Kovarik / AFP/Archives] Le siège d'Alstom à Levallois-Perret le 27 avril 2014 [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Le Conseil d'administration d'Alstom a annoncé samedi soir son choix pour la reprise de ses activités énergétiques. C'est General Electric qui, sans surprise, décroche la timballe. Des négociations exclusives vont pouvoir commencer pour finaliser la transaction.

 

Un protocole a été signé dès samedi midi entre Jeff Immelt, PDG de GE, Patrick Kron, PDG d'Alstom et Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie

Cet accord intervient après une longue journée de discussions et au lendemain de l'annonce de l'Etat, exprimant sa volonté de rentrer dans le capital d'Alstom, se rangeant ainsi du côté de l'offre de General Electric.

Les négociations avec Bouygues ont été suspendues et reprendront quant à elles demain. L'Etat souhaitait en effet acheté les deux tiers de la participation de Bouygues dans Alstom, soit 20%, mais voulait payer 28 euros par action, soit le cours atteint vendredi à la clôture de la Bourse, alors que Bouygues en demandait 35 euros.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles