Séminaire gouvernemental à l'Elysée pour préparer la rentrée

Manuel Valls à l'issue du Conseil des ministres le 30 juillet 2014 à l'Elysée à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP] Manuel Valls à l'issue du Conseil des ministres le 30 juillet 2014 à l'Elysée à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP]

Le gouvernement se réunit lors d'un séminaire ce vendredi 1er août pour "préparer la rentrée" et notamment les deux grands rendez-vous, les assises de l'investissement et la réunion sur l'apprentissage.

Manuel Valls fera à l'Elysée "une déclaration à la presse autour des perspectives de la rentrée", à l'issue de cedernier séminaire gouvernemental organisé autour de François Hollande avant les vacances de l'exécutif, a annoncé jeudi Matignon.

La déclaration du Premier ministre sera suivie d'un bref questions/réponses, précisent les services du Premier ministre dans un communiqué.

Ce séminaire gouvernemental, qui débutera à 11H00, avait été annoncé le 16 juillet comme visant à "préparer la rentrée de septembre" et notamment "les deux rendez-vous qui ont été fixés lors de la conférence sociale: les assises de l'investissement et celui qui portera sur l'apprentissage".

Il sera ouvert par une allocution de Manuel Valls, suivie des prises de parole successives de Michel Sapin (Finances), Arnaud Montebourg (Economie), François Rebsamen (Travail) "sur le contexte économique et social", a précisé Matignon à l'AFP.

Sylvia Pinel (Logement et Egalité des territoires) s'exprimera ensuite "sur ses sujets", ainsi que Jean-Marie le Guen (Relations avec le Parlement) sur la session parlementaire d'automne. François Hollande clôturera le séminaire, qui sera suivi d'un déjeuner à l'Elysée.

À suivre aussi

mesures Violences contre les enfants, pédopornographie... Emmanuel Macron s'engage pour protéger les plus jeunes
Maltraitance : 22 mesures gouvernementales pour libérer la parole des enfants
Société Maltraitance : 22 mesures gouvernementales pour protéger les enfants
Selon les médias belges, Paul Magnette privilégierait une coalition «arc-en-ciel», entre les socialistes, les libéraux et les écologistes, auxquels pourraient se joindre les chrétiens-démocrates flamands.
crise politique Belgique : enfin un gouvernement, après plus de 330 jours sans ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles