Roubaix: deux hommes en garde à vue après la mort d'un père de famille poignardé

Le suspect est "connu des services de police et de la justice pour de la petite délinquance" [Philippe Huguen / AFP] Le suspect est "connu des services de police et de la justice pour de la petite délinquance" [Philippe Huguen / AFP]

Deux jeunes hommes étaient en garde à vue lundi après la mort d'un père de famille de 28 ans, poignardé dans la nuit de samedi à dimanche à Roubaix (Nord) alors qu'il se plaignait du bruit, a-t-on appris de sources concordantes.

L'un d'entre eux, âgé de 21 ans selon le parquet de Lille, avait été interpellé dès dimanche après-midi. Un second, âgé de 19 ans, qui était recherché, s'est présenté de lui-même avec des proches à la police judiciaire de Lille lundi en milieu d'après-midi, a indiqué une source proche de l'enquête.

Il a été immédiatement placé lui aussi en garde à vue, a-t-on ajouté de même source.

Les deux jeunes hommes, défavorablement connus des services de police, sont soupçonnés d'avoir tué à l'arme blanche un père de trois enfants, dans la nuit de samedi à dimanche, quartier de l'Alma à Roubaix.

Une autopsie de la victime devait être pratiquée lundi après-midi pour éclaircir les circonstances du drame.

Selon le quotidien La Voix du Nord, la victime aurait été égorgée après s'être plainte du bruit fait dans la rue par deux hommes en état d'ébriété, ce que n'était pas en mesure de confirmer le parquet de Lille lundi.

Une information judiciaire pour homicide volontaire doit être ouverte mardi, selon le parquet.

"Je connaissais bien la famille. Je sais que c'était un garçon courageux qui a voulu intervenir juste pour que les enfants puissent dormir tranquillement. C'est en sa mémoire qu'il faut agir, il faut que cet odieux crime serve d'électrochoc", a déclaré le maire de Roubaix, Guillaume Delbar (UMP), à la radio RTL.

"C'est un quartier pas facile mais rien ne justifie de tels actes de barbarie. Je suis élu depuis quatre mois mais j'ai déjà eu l'occasion d'avertir assez souvent la police et la préfecture pour qu'on retrouve une police présente régulièrement dans ce quartier", a ajouté M. Delbar, qui a ravi en mars la municipalité au maire PS sortant.

Vous aimerez aussi

La chancelière allemande Angela Merkel et le ministre de l'Intérieur de Saxe-Anhalt Holger Stahlknecht à Magdebourg le 17 septembre 2013 [RONNY HARTMANN / AFP/Archives]
tensions Allemagne : appels au calme après l'arrestation de deux Afghans pour homicide
Homicide Cannet : l'auteur présumé du triple homicide hospitalisé en psychiatrie
violences conjugales Alpes-Maritimes : une septuagénaire tuée de plusieurs coups de couteau par son mari

Ailleurs sur le web

Derniers articles