Homme poignardé à Roubaix: les deux suspects déférés

Une voiture de police patrouille, le 4 août 2014, dans le quartier de Roubaix (Nord) où un homme a été tué la veille [Philippe Huguen / AFP] Une voiture de police patrouille, le 4 août 2014, dans le quartier de Roubaix (Nord) où un homme a été tué la veille [Philippe Huguen / AFP]

Les deux jeunes hommes soupçonnés d'avoir poignardé un père de famille de 28 ans qui leur demandait de faire moins de tapage dans la nuit de samedi à dimanche à Roubaix (Nord), ont été déférés mardi après-midi devant le parquet de Lille, a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour "homicide volontaire" et requis la mise en examen et le placement en détention provisoire des deux suspects, a déclaré à l'AFP Pascal Marconville, procureur adjoint de Lille.

Tous deux âgés de 19 ans et défavorablement connus des services de police et de justice pour des faits de petite délinquance, ils ont livré des versions divergentes aux enquêteurs et "se sont rejetés mutuellement la responsabilité des faits", a précisé le magistrat.

La victime, père de trois enfants âgés de 4 mois à 4 ans, présenté dans le quartier populaire de l'Alma comme une personne "serviable", a été tuée "d'un seul coup mortel, en pleine gorge", dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-il poursuivi.

Au cours de cette soirée, les deux jeunes hommes auraient "fréquenté plusieurs débits de boissons", avant de monter à bord d'un véhicule stationné dans le quartier de l'Alma "avec les clefs sur le contact pour faire des tours du pâté de maison le plus vite possible", a expliqué le procureur.

Ils ont reconnu avoir volé le véhicule et l'avoir incendié, visiblement après que celui-ci eut perdu une roue en heurtant le trottoir, a-t-il ajouté.

"Le bruit provoqué a entraîné la réaction de la victime, qui leur a demandé si ça leur semblait normal de mettre le feu à un véhicule, et de faire moins de bruit" et il s'est ensuivi alors un "échange d'injures" et une altercation, menant au décès du père de famille, a indiqué M. Marconville.

Le premier suspect avait été interpellé 12 heures après les faits et le second s'était présenté de lui-même lundi après-midi dans les locaux de la police judiciaire de Lille, chargée de l'enquête.

Vous aimerez aussi

Alexandre Benalla a restitué ses passeports diplomatiques aux enquêteurs chargés des investigations sur leur utilisation controversée, selon le parquet de Paris.
Justice Alexandre Benalla a été mis en examen pour l'usage abusif des passeports diplomatiques
Les juges d'instruction antiterroristes ont ordonné jeudi le renvoi aux assises de 14 personnes soupçonnées à des degrés divers de soutien logistique aux auteurs des attaques de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher
Enquête Attentats de janvier 2015 : 14 personnes renvoyées aux assises par les juges antiterroristes
MHD, inventeur de «l'afro trap».
Justice Rixe mortelle à Paris : le rappeur MHD mis en examen et écroué

Ailleurs sur le web

Derniers articles