Deux filles à scooter renversées: le conducteur présumé interpellé ivre

Les deux jeunes filles majeures ont été fauchées à Lattes, à quelques kilomètres de Montpellier, sur la route menant vers la station balnéaire de Palavas-les-Flots [Jean-Christophe Verhaegen / AFP/Archives] Les deux jeunes filles majeures ont été fauchées à Lattes, à quelques kilomètres de Montpellier, sur la route menant vers la station balnéaire de Palavas-les-Flots [Jean-Christophe Verhaegen / AFP/Archives]

Un homme de 24 ans, suspecté d'avoir renversé deux jeunes filles à scooter dans la nuit de jeudi à vendredi près de Montpellier, et qui sont grièvement blessées, a été interpellé en état d'ébriété vendredi en début d'après-midi, a-t-on appris de source policière.

L'homme présentait une alcoolémie de 1 g par litre de sang lors de son arrestation. Il a également donné des indications aux policiers permettant de localiser la voiture accidentée, a expliqué la même source.

Les deux jeunes filles, âgées de 17 et 19 ans et originaires de Montpellier, ont été fauchées à Lattes, à quelques kilomètres de la capitale héraultaise, sur la route reliant le chef-lieu du Languedoc-Roussillon à la station balnéaire de Palavas-les-Flots vers 02H15, selon les pompiers.

Les deux jeunes filles ont été évacuées vivantes par les pompiers, mais leur pronostic vital était engagé, selon la police.

Les scootéristes ont été percutées par l'arrière par la voiture du chauffard, qui a perdu dans l'accident son pare-chocs et sa plaque d'immatriculation, avait précisé vendredi matin le parquet de Montpellier. "A priori, elles ont été traînées sur plusieurs centaines de mètres", a-t-on ajouté de même source, indiquant qu'aucun témoin n'avait assisté au choc.

Grâce à la plaque d'immatriculation perdue, l'identité du propriétaire du véhicule avait pu être établie, mais il n'était selon les premiers éléments pas le conducteur de la voiture. Un de ses proches a assuré aux enquêteurs qu'il avait récemment vendu le véhicule, avait précisé le parquet vendredi matin.

Le parquet n'a pu être joint en fin d'après-midi.

Vous aimerez aussi

Brésil: Tragique accident de la route
Sécurité routière Brésil : au moins 8 morts dans un tragique accident de la route
Accident Gironde : sept blessés, dont un très grave, dans l'effondrement d'un balcon
Avion Chute de pression en plein vol : une trentaine de passagers de Ryanair hospitalisés

Ailleurs sur le web

Derniers articles