Rappel de boissons sucrées à cause d'une bactérie

Les produits concernés sont les boissons Mars Milk, Snickers Shake, Milky Way Milk et Bounty Drink, en bouteilles de 350 millilitres à bouchon sport, et dont les dates limites de consommation sont comprises entre le 19/12/2014 et le 11/04/2015. [Sam Yeh / AFP/Archives] Les produits concernés sont les boissons Mars Milk, Snickers Shake, Milky Way Milk et Bounty Drink, en bouteilles de 350 millilitres à bouchon sport, et dont les dates limites de consommation sont comprises entre le 19/12/2014 et le 11/04/2015. [Sam Yeh / AFP/Archives]

Le groupe américain Mars a annoncé dimanche le rappel de boissons chocolatées sur le marché français, en raison de la "possible présence d’une bactérie" potentiellement pathogène.

Les produits concernés sont les boissons Mars Milk, Snickers Shake, Milky Way Milk et Bounty Drink, en bouteilles de 350 millilitres à bouchon sport, et dont les dates limites de consommation sont comprises entre le 19/12/2014 et le 11/04/2015.

Ces produits sont fabriqués par la société allemande Milchwerke Mittelelbe GmbH.

"Nous avons décidé de retirer de la vente ces produits par précaution car leur consommation pourrait entraîner des risques pour la santé, dus à la possible présence d'une bactérie connue sous le nom de bacillus Subtilis", annonce la compagnie dans un communiqué.

Cette bactérie est considérée comme peu virulente mais peut entraîner dans certains cas des intoxications alimentaires.

"Il est demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer", ajoute Mars Chocolate Drinks, qui précise avoir "pris contact avec les autorités pour (s')assurer de suivre toutes les mesures appropriées".

Le service consommateurs de la société est joignable au 09 69 32 06 80.

 

Vous aimerez aussi

L'industrie manufacturière dynamise l'économie indienne.
Économie La France perd sa place de sixième économie mondiale au profit de l'Inde
Industrie Harley-Davidson délocalise une partie de sa production hors États-Unis
Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, lors de l'ouverture de la session annuelle du Parlement, à Pékin le 5 mars 2018  [WANG Zhao / AFP]
Économie La Chine vise une croissance de 6,5%, la dette et la pollution dans son viseur

Ailleurs sur le web

Derniers articles