Bastia-OM : 5 hommes jugés en comparution immédiate

Incidents en marge du match Bastia-OM, le 9 août 2014 autour du stade Armand Cesari de Furiani  [Pascal Pochard Casabianca / AFP] Incidents en marge du match Bastia-OM, le 9 août 2014 autour du stade Armand Cesari de Furiani [Pascal Pochard Casabianca / AFP]

Cinq hommes en garde à vue depuis lundi devaient être jugés mardi en comparution immédiate à Bastia à la suite des incidents survenus en marge du match de Ligue 1 Bastia-OM, le 9 août, a-t-on appris de source judiciaire.

 

Les cinq hommes interpelés par des policiers de la sécurité publique se voient notamment reprocher des jets de projectiles sur les policiers et gendarmes chargés d'assurer le maintien de l'ordre autour du stade Armand Cesari de Furiani lors d'incidents en marge du match. Ils doivent comparaître devant le tribunal correctionnel de Bastia.

Selon les autorités, pas moins de 44 policiers et gendarmes avaient été blessés ou victimes de contusions, atteints par des "jets de projectiles et d'engins explosifs agricoles". Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait ensuite réclamé la "détermination (des) responsables concernés, aux plans local et national, pour mettre un terme à ces comportements violents".

Huit membres des forces de l'ordre avaient été traités à l'hôpital pour des acouphènes provoqués par des explosions d'engins agricoles, selon des sources hospitalières.

La rencontre entre Bastia et l'Olympique de Marseille, pour la première journée de L1, s'était déroulée sans incident et s'était soldée par un résultat nul 3-3.

 

Vous aimerez aussi

Faits-divers Paris : trois hommes interpellés après des violences dans le quartier de Châtelet
Polémique Le collaborateur violent de Macron était dans le bus des Bleus sur les Champs-Elysées
Elysée Alexandre Benalla : l'Elysée aurait failli à l'article 40 du code de procédure pénale

Ailleurs sur le web

Derniers articles