Chrétiens d'Irak : une caricature de Cabu fait polémique

Cabu, le 10 mars 2014, lors d'une réunion de soutien au candidat PS aux élections municipales dans le 6e arrondissement de Paris. [JOEL SAGET / AFP]

Un dessin du caricaturiste Cabu, publié dans la dernière édition du Canard Enchaîné, suscite l'indignation des catholiques de France. 

 

Les chrétiens d'Irak bénéficient-ils d'une mobilisation privilégiée de la communauté internationale par rapport aux flots de réfugiés africains qui meurent en mer, dans l'indifférence généralisée ?

C'est ce que semble penser Cabu, le célèbre caricaturiste, qui dans la dernière édition du Canard Enchaîné, recommande aux migrants qui s'entassent dans des navires de fortune, d'arborer une croix pour émouvoir l'opinion publique.

 

cabu.jpg

 

Ce dessin a immédiatement suscité de vives réactions chez une partie des leaders d'opinion catholiques qui rappellent qu'une des premières démarches du pape François fut de se rendre à Lampedusa pour y exprimer son indignation. Tout comme Benoît XVI en son temps avait exprimé des positions fermes sur la question.

 

 

 

Le traitement privilégié des chrétiens d'Irak est par ailleurs contesté par ces mêmes voix qui énumèrent les nombreuses zones où la persécution des minorités chrétiennes ne semblent guère retenir l'attention de la communauté internationale : au Nigéria, en Egypte, en Syrie, au Pakistan ou encore en Chine.

 

 

La rédaction de l'hebdomadaire n'a pour le moment pas réagi aux manifestations d'indignation qui se multiplient sur les réseaux sociaux.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles