Embargo russe : Le Foll réunira le secteur agricole le 3 septembre

Le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, le 30 juillet 2014 à l'Elysée, à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives] Le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, le 30 juillet 2014 à l'Elysée, à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé jeudi qu'il ferait le point sur l'impact de l'embargo russe visant les produits alimentaires lors d'une réunion avec les professionnels du secteur agricole le 3 septembre.

 

Le ministre "réunira l’ensemble des syndicats agricoles représentatifs et les inter-professions concernées le mercredi 3 septembre", afin de préparer la réunion exceptionnelle des ministres européens de l'Agriculture prévue le 5 septembre à Bruxelles, indique le ministre dans un communiqué.

La réunion du 3 septembre interviendra après une rencontre entre le ministre français et ses homologues espagnol (le 28 août à Madrid), allemand et polonais (le 2 septembre à Bonn), souligne le communiqué.

Il s'agira notamment de "partager les informations chiffrées disponibles au niveau français mais aussi les informations en provenance des autres Etats membres", ajoute le communiqué.

L'embargo d'un an a été décidé début août par la Russie en représailles aux sanctions qui la visent pour son soutien aux séparatistes ukrainiens. Il concerne le boeuf, le porc, la volaille, le poisson, le fromage, le lait, ainsi que les fruits et légumes en provenance de l'UE, des États-Unis, de l'Australie, du Canada et de la Norvège.

Le secteur maraîcher français a réclamé mercredi davantage de mesures de soutien, estimant que les 125 millions d'euros débloqués lundi par la Commission européenne étaient "insuffisants au regard d'une mise en oeuvre de cette aide complexe et avec des effets directs limités".

Vous aimerez aussi

Santé Comment reconnaître les fruits et légumes frais de qualité ?
salon Paris : le plus grand marché bio de France ouvre au parc floral
Pour éviter le chômage, de nombreux Italiens optent pour le retour à la terre, ici en Sicile.
Italie Italie : un terrain gratuit pour les familles avec trois enfants ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles