Berger (CFDT): déroger aux 35 heures n'est 'pas une bonne idée"

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, le 7 juillet 2014 à Paris [Benoît Tessier / Pool/AFP/Archives] Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, le 7 juillet 2014 à Paris [Benoît Tessier / Pool/AFP/Archives]

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a estimé jeudi sur Europe 1 que déroger aux 35 heures n'était "pas une bonne idée", en réaction à une proposition allant dans ce sens d'Emmanuel Macron, avant sa nomination à Bercy.

"Ce n'est pas une bonne idée", a-t-il dit, soulignant que "cette question n'(était) pas à l'ordre du jour". M. Macron, nouveau ministre de l'Economie, s'est déclaré dans une interview accordé la veille de sa nomination, favorable au fait d'autoriser "les entreprises et les branches à déroger" aux 35 heures, en cas d'accords avec les organisations syndicales.

À suivre aussi

Des gilets jaunes bloquent la circulation près de la frontière avec l'Espagne, le 17 novembre 2018 au Boulou [RAYMOND ROIG / AFP]
Social Pour l'anniversaire de leur mouvement, les gilets jaunes espèrent remobiliser la rue
Le président Emmanuel Macron à Paris, le 12 novembre 2019 [ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives]
Politique Macron dans la Marne en inspecteur des réformes
L'association des médecins urgentistes de France (Amuf) a décidé jeudi de rejoindre la grève aux urgences.
Social Urgences : l'association des médecins urgentistes de France (Amuf) rejoint la grève

Ailleurs sur le web

Derniers articles