Antisémitisme en France : les chiffres qui choquent

Des policiers français devant la synagogue Nazareth à Paris le 7 octobre 2012 [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]

Le CRIF a publié un communiqué mettant en évidence la croissance du nombre d’actes antisémites en France avec un hausse estimée à 91%. « Un phénomène de masse » qui inquiète les représentants de la communauté.

 

Dans son communiqué, le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), qui s’appuie sur des chiffres du Service de protection de la communauté juive établis en coopération avec la « Délégation aux victimes » du ministère de l’Intérieur, estime la hausse des actes antisémites en France à 91%, sur la période allant du 1er janvier au 31 juillet 2014. Ce nombre a presque doublé en un an. 276 cas avaient été recensés les sept premiers mois de l’année 2013 contre 527 cette année. 

 

"Dérive violente de la société"

Roger Cukierman, le président du CRIF, s’exprime sur la question. Pour lui, "l’antisémitisme n’est pas le résultat d’affrontements communautaires. Il est la traduction d’une dérive violente de notre société dont les juifs sont les premières victimes."

Peu après la parution du premier communiqué par le CRIF, le SPCJ, Service de protection de la communauté juive, a publié par le biais de sa page facebook un tableau classant ces 527 actes par catégories.

 

Les actes augmentent plus vite que les menaces

Selon ces chiffres, ce sont les actes - violences et vandalisme - qui ont augmenté (+126%), bien plus que les menaces (+79%).

Ces actes sont ceux qui ont fait l’objet d’une plainte comme l’explique le Service dans son rapport 2013, disponible en ligne sur le site antisemitisme.org. Dès lors, les statistiques sont sans doute minorées par rapport à la réalité.

 

Augmentation des départs 

Selon l’AFP, et les chiffres du ministère israélien de l’Intégration, la France devient cette année le premier pays d’émigration vers Israël. Avec 4 566 migrants au 31 août, les Français dépassent très nettement les Ukrainiens, les Russes et les citoyens des Etats-Unis. Une poussée qu'explique en partie la montée de l'antisémitisme sur le sol français.

Le CRIF lance un appel  aux pouvoirs publics et demande une augmentation des moyens fournis pour protéger la communauté juive, notamment « à l’occasion du Nouvel an juif ».  

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles