Air France : la paralysie se poursuit

La grève des pilotes d'Air France se durcira mardi. La grève des pilotes d'Air France se durcira mardi.[Giuseppe Cacace / AFP/Archives]

Les perturbations seront plus importantes encore mardi, et les syndicats brandissent la menace du blocage total le jour suivant.

 

Aucune amélioration en vue  sur les tarmacs. La grève des pilotes d’Air France, qui a entraîné l’annulation d’un vol sur deux lundi, devrait provoquer des perturbations plus importantes encore mardi.

Le groupe aérien prévoit en effet d’assurer seulement 40 % de ses vols. Et les syndicats, qui estiment que les négociations avec la direction sont actuellement «bloquées», brandissent même la menace d’une paralysie totale mercredi.

En attendant de se réunir le même jour en assemblée générale, ils réclament donc un changement de «philosophie» des dirigeants du groupe à propos du développement de leur filiale low cost, Transavia.

De son côté, le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a laissé entendre qu’une telle grève était de nature à compromettre le retour aux bénéfices de son groupe. Les blocages coûtent en effet entre 10 et 15 millions d’euros par jour à la compagnie, sans compter les dédommagements des passagers.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles