Des TER nouvelle génération en Aquitaine

Le nouveau train Régio 2N. Le 15 septembre 2014. [MEHDI FEDOUACH / AFP]

Ce lundi, une rame du Regio 2N à deux étages, conçue par l’entreprise canadienne Bombardier, a fait son premier voyage entre Bordeaux et Arcachon, la liaison TER la plus fréquentée d’Aquitaine.

 

Le Regio 2N à deux étages vient compléter la nouvelle gamme de TER qui sera bientôt commercialisée dans toute la France.

Alors que le Regiopolis est déjà en service depuis le 22 avril dernier, le Regio 2N a fait son premier voyage aujourd’hui entre Bordeaux et Arcachon.

 

Tous les TER remplacés 

La région Aquitaine a investi 235 millions d’euros dans l’achat de 24 nouvelles rames Regio 2N, dans diverses gammes allant de la version courte (330 places assises) à l’extra-longue, 750 places assises.

D’autres régions ont également été livrées (la Provence-Alpes-Cote-d’Azur, la Bretagne, le Rhône-Alpes), et toutes les rames devraient être mises en service avant la fin de l'année 2016.

 

Une rame innovante

D’ici 2025, le Regio 2N, et son petit-frère construit par Alstom le Régiopolis, devraient avoir remplacé l’ensemble de la flotte nationale de TER, pour certains aujourd'hui âgés de 35 ans, les Corail notamment. 

Le constructeur Bombardier souligne les dernières avancées de cette nouvelle série de rames : modulables, confortables et performantes

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles