Pollution : le stationnement gratuit à Paris

La gratuité du stationnement résidentiel est systématique en cas de pic de pollution à Paris. La gratuité du stationnement résidentiel est systématique en cas de pic de pollution à Paris. [ANA AREVALO / AFP]

Face à la dégradation de la qualité de l’air, la capitale prend les devants. Alors qu’Airparif prévoit mardi un nouvel épisode de pollution aux particules fines, la mairie de Paris a décidé de rendre gratuit le stationnement résidentiel pour la journée.

 

Une mesure visant à inciter les 45 % des ménages parisiens possédant une voiture à ne pas utiliser leurs véhicules, et à privilégier ainsi d’autres modes de déplacements plus écologiques, comme les transports en commun ou le vélo.
 
Lundi matin, la municipalité avait déjà pris un arrêté instaurant la gratuité du stationnement résidentiel, afin de prévenir les risques de pollution.
 
De son côté, la préfecture de police recommande à ceux qui ne peuvent pas se passer de leur voiture de réduire leur vitesse de 20 km/h sur les grands axes, comme le boulevard périphérique et les autoroutes franciliennes. 
 
Les piétons sont quant à eux invités à réduire leurs activités physiques, surtout s’ils sont asthmatiques ou âgés, selon l’Agence régionale de santé (ARS).
 
 
 
Un léger mieux en fin de semaine ?
 
Ces précautions pourraient être reconduites mercredi si l’épisode de pollution se poursuit, notamment en l’absence de vent pour disperser les particules fines. Selon Airparif, la situation pourrait éventuellement s’améliorer jeudi avec l’arrivée possible de la pluie mercredi soir. 
 
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles