Coup de filet antiterroriste près de Lyon

Six personnes sont mises en cause. Six personnes sont mises en cause.[Jacques Demarthon / AFP Archives]

Une filière jihadiste présumée est en cours de démantèlement dans la région de Lyon. Et ce alors que les députés renforce l'arsenal législatif. 

Le réseau, selon les premiers éléments de l’enquête, ciblait en priorité les jeunes femmes. Un coup de filet mené depuis mardi dans la région lyonnaise, notamment à Meyzieu et Vaulx-en-Velin, a permis l’arrestation de six personnes soupçonnées de participer au recrutement au jihad en Syrie. 

Deux personnes mineures, dont une jeune fille apparemment candidate au départ, font partie des suspects placés en garde à vue.

Ces interpellations sont intervenues alors que les députés se penchent actuellement sur l’examen du projet de loi antiterroriste, qui vise à mettre en place, entre autres, l’interdiction administrative de sortie du territoire.

À suivre aussi

Le procès de Bernard Preynat, dont les agressions sexuelles présumées sur de jeunes scouts de la région lyonnaise ont déclenché l'affaire Barbarin, a été reporté de lundi à mardi à la demande de plusieurs avocats [JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives]
Réforme des retraites Grève des avocats : le procès de Bernard Preynat reporté à mardi
Politique Municipales à Lyon : qui sont les candidats ?
Faits divers Le policier renversé par un fourgon près de Lyon est mort

Ailleurs sur le web

Derniers articles