Un chauffeur de taxi du Rhône escroque près de 400.000 euros à la CPAM

L'enseigne de l'Assurance Maladie L'enseigne de l'Assurance Maladie[Philippe Huguen / AFP/Archives]

Un chauffeur de taxi de 33 ans agréé auprès de la CPAM a été interpellé lundi et placé en garde à vue à Lyon pour avoir escroqué pendant près de 5 ans, à hauteur de 400.000 euros, plusieurs caisses d'assurance-maladie de la région, en surfacturant des déplacements.

 

Ce chauffeur de taxi artisan, père de famille, avait reçu l'agrément auprès de la sécurité sociale pour assurer le transport de malades ne nécessitant pas de transports ambulanciers, a expliqué mercredi une source policière.

Profitant de cet agrément, il a, entre avril 2009 et février 2014 surfacturé des transports de patients et établi des facturations fictives au préjudice des CPAM du Rhône, de la Loire et du Puy-de-Dôme, pour un préjudice d'environ 370.000 euros.

Par exemple, lorsqu'il allait chercher un patient, il arrivait bien en avance au rendez-vous et mettait le compteur à tourner aussitôt.

En plus, il avait, entre juin 2010 et mai 2012, contacté deux autres chauffeurs de taxi pour utiliser leurs noms et établir d'autres factures.

"Il a fait croire aux deux autres chauffeurs à une panne de logiciel, en leur disant qu'il n'arrivait pas à facturer et leur demandait de le faire à sa place, puis il empochait la contrepartie versée par la CPAM. Il pouvait être à plusieurs endroits à la fois et plusieurs courses pouvaient lui être payées en même temps!", a relaté une source policière. Les deux autres chauffeurs de taxis, ont écopé d'un simple "rappel à la loi".

Intriguées par ces factures, les CPAM ont fini par alerter les autorités, entraînant l'ouverture d'une enquête de la brigade financière de la Sûreté départementale de Lyon.

Le chauffeur de taxi utilisait cet argent en "flambant" au casino, a précisé la même source. Il devra comparaître devant un officier de police judiciaire en juin 2015.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles