Brétigny-sur-Orge : la SNCF mise en examen pour homicides involontaires

Déraillement du Paris-Limoges.[AFP]

La SNCF a été mise en examen jeudi pour homicides et blessures involontaires dans l'enquête sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny, a annoncé à la presse l'avocat de l'entreprise Emmanuel Marsigny à l'issue d'une audition par les juges d'instruction.

 

Cette mise en examen intervient un an et deux mois après le déraillement d'un train Paris-Limoges qui avait fait sept morts le 12 juillet 2013. Les mêmes poursuites ont été engagées mardi à l'encontre de Réseau ferré de France (RFF).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles