Air France : les négociations reprennent

Photo d'illustration.[AFP]

Les négociations entre la direction d'Air France et les pilotes, en grève depuis douze jours contre le projet de filiale à bas coûts Transavia, reprendront ce vendredi à 15H00, a-t-on appris de sources syndicales.

 

"Mais on se tient prêts pour qu'elles redémarrent avant", a précisé dans la matinée à l'AFP Guillaume Schmid, porte-parole du SNPL, majoritaire chez les pilotes d'Air France.

Les négociations avaient été suspendues jeudi en soirée pour permettre à la direction d'assister à un conseil d'administration d'Air France-KLM, lequel lui a accordé son "plein soutien".

 

L’instauration d’un contrat unique fait débat

Les pilotes, en grève depuis le 15 septembre, réclament l'instauration d'un "contrat unique" pour tous les pilotes naviguant au sein du groupe franco-néerlandais (Air France, KLM, Transavia et Hop!), calqué sur le modèle en vigueur chez Air France.

Une exigence "totalement contraire" au projet Transavia France, la filiale low cost hexagonale du groupe aérien, selon le conseil d'administration.

 

Le conflit social le plus long pour les pilotes d’Air France

AF-KLM entend se positionner comme un acteur majeur du transport aérien à bas coût, à l'instar des géants Ryanair et easyJet. Elle entamera en janvier le plan Perform 2020, "dont le projet Transavia France constitue une dimension essentielle", selon les administrateurs.

Ces derniers ont unanimement et "avec force" dénoncé le conflit social qui met en péril l'entreprise, ont dit des sources internes à l'AFP. "Ils ont clairement exprimé leur soutien à Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey", respectivement PDG d'Air France-KLM et du groupe Air France, selon les mêmes sources.

Le mouvement social en cours constitue un record en terme de durée pour les pilotes d'Air France.

 

Les prévisions pour samedi

Air France prévoit d'assurer "plus de la moitié de son programme de vols" samedi, a annoncé la compagnie aérienne vendredi, au douzième jour d'une grève de ses pilotes, tout en affirmant que les négociations se poursuivaient.

Contrairement aux jours précédents, Air France n'a pas communiqué de chiffres précis. Elle confirme par ailleurs que 48% de ses vols étaient assurés vendredi, conformément aux prévisions de la veille.

Le taux de pilotes grévistes est estimé à 57% pour la journée de samedi, selon la même source.

Les syndicats de pilote ont obtenu le retrait du projet de low cost Transavia Europe. Mais ils négocient toujours les conditions de développement de Transavia France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles