Un récidiviste jugé pour avoir sciemment transmis le VIH

[Jacques Demarthon / AFP/Archives] [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Il encourt jusqu’à 30 ans de prison. Christophe Morat, un séropositif de 40 ans, comparaît à partir de lundi devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour avoir sciemment transmis le VIH à l’une de ses partenaires sexuelles.

 

Il aurait également administré volontairement des substances ayant porté atteinte à l'intégrité psychique de cinq autres femmes qui, elles, n’ont pas été contaminées.

Le quadragénaire avait déjà été condamné pour des faits similaires. En 2005, la cour d'appel de Colmar avait confirmé sa condamnation à six ans de prison ferme pour avoir contaminé deux de ses partenaires sexuelles alors qu'il se savait atteint du virus du Sida.

Cette fois-ci, la peine pourrait être beaucoup plus lourde, la justice ayant retenu la circonstance aggravante de la préméditation. Christophe Morat fréquentait en effet des sites de rencontre pour trouver de nouvelles partenaires.  

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles