Xynthia : après les victimes, place aux témoins

Les dégâts engendrés par la tempête Xynthia, en février 2010 Les dégâts engendrés par la tempête Xynthia, en février 2010[AFP/Archives]

Le procès du drame de La-Faute-sur-Mer (Vendée) se poursuit ce lundi.

 

Le procès Xynthia tourne la page de l'émotion. Après deux premières semaines éprouvantes, marquées par les auditions des victimes de la tempête qui a fait 29 morts en 2010 à La Faute-sur-Mer, le tribunal correctionnel va entendre à partir de lundi les premiers témoins cités par les différentes parties.

Parmi eux, Thierry Lataste, préfet de Vendée de juillet 2007 à janvier 2010, actuel directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, sera appelé à répondre aux nombreuses questions en suspens sur l'action de l'État dans cette affaire. Notamment sur la lenteur de la mise en place du Plan de prévention des risques d'inondations (PPRI) de La Faute-sur-Mer, partiellement appliquée sur le terrain.

Plusieurs autres témoins vont défiler à la barre jusqu'à vendredi, dont le directeur d’enquête et un sénateur. Le procès doit se poursuivre jusqu’au 17 octobre. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles