Manif pour tous : 500.000 manifestants à Paris selon les organisateurs, 70.000 selon la police

La Manif pour tous du dimanche 5 octobre 2014 à Paris.[ALAIN JOCARD / AFP]

Les manifestants de la Manif pour tous défilaient dimanche à Paris pour s’opposer à "la PMA, la GPA et le genre". Le cortège parisien est parti à 13H00 de Porte Dauphine pour rejoindre la place du 18 juin 1940. La manifestation aurait réuni 500.000 personnes selon les organisateurs, 70.000 selon la police. La manifestation qui s'est tenue à Bordeaux a réuni 7.500 selon la police, 30.000 selon les organisateurs. 

 

Pour l’occasion de nombreuses personnalités du monde associatif, religieux et politique se sont retrouvées dans le cortège qui est parti à 13h00 de Porte Dauphine à Paris pour rallier Montparnasse en fin d’après-midi.

 

Parmi elles, on compte notamment Laurent Wauquiez, député UMP.

 

Vers 11h, plusieurs cars étaient déjà arrivés sur place. Les manifestants ont été accueillis par Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous.

 

Afin d'éviter tout débordement, la mairie de Paris a mobilisé 1.500 policiers. MPT peut quant à elle compter sur un service de sécurité de 1.000 personnes.

Finalement, vers 12h40, la manifestation s'est mis doucement en branle.

 

Avant de prendre un peu plus d'ampleur.

 

Le cortège compte par ailleurs plusieurs élus FN, notamment Marion Maréchal-Le Pen et Aymeric Chauprade, député européen.

 

Dans le défilé, les manifestants ont tenu à faire passer leur message.

 

Vers 16h00, les premiers manifestants arrivaient au point de chute du parcours, près de Montparnasse.

L'organisation s'est d'ailleurs félicitée du "succès" de cette mobilisation.

 

Déclarations

Plusieurs politiques, interrogés par les médias, se sont fendus de déclarations.

Hervé Mariton, candidat à la présidence de l'UMP : "Tant qu'on aura pas abrogé la loi Taubira, on continuera d'accumuler les hypocrisies comme celles de Manuel Valls. Et ceux qui à droite ne veulent pas aborder le sujer se retrouveront dans la même situation."

Henri Guaino, également présent, s'est lui aussi exprimé devant les caméras : "Ils peuvent aller vivre dans un pays où les droits leur conviennent mieux" a déclaré le député UMP.

Jérôme Chartier (UMP) : "Si vous posez la question aujourd'hui des mères porteuses à l'UMP, vous avez l'unanimité ! Tout le mode est d'accord. Là, il y a un point de convergence. Après, certains, je le respecte, veulent l'abrogation de la loi, moi je veux la réécriture."

 

Contre-manif

En parallèle, une contre-Manif pour tous était organisée dans la matinée place de la République à Paris. "Un rassemblement "pour l'égalité de tous les couples et les familles". Quelques centaines de manifestants avaient fait le déplacement.

Le parti de Gauche, représenté par Alexis Corbière, secrétaire du national parti, était présent. 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles