Procès Xynthia : l'ancien maire se justifie

René Marratier, l'ancien maire de la Faute-sur-mer. René Marratier, l'ancien maire de la Faute-sur-mer[AFP / Archives]

René Marratier est interrogé depuis lundi au procès Xynthia. Et se défend. 

 

Ses paroles à la barre étaient très attendues. L’ex-maire de la Faute-sur-Mer (Vendée), René Marratier, interrogé depuis ce lundi au procès Xynthia, a tenté de défendre sa position.

Alors qu’il est reproché à l’ancien édile de ne pas avoir informé les habitants des risques d’inondation avant la tempête, qui avait fait 29 morts dans la commune en février 2010, l’intéressé assure avoir «tout fait» à l’époque pour sécuriser les populations de la station balnéaire. 

Évoquant un manque de «culture du risque» en parlant de lui-même, René Marratier s’est également présenté devant le  tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne comme un «petit maire» à «l’intelligence» limitée.

À suivre aussi

Xynthia Tempête Xynthia : l'ancien maire de La Faute-sur-Mer condamné en appel à deux ans de prison avec sursis
Au total, 29 personnes avaient perdu la vie à la Faute-sur-mer.
Tempête Tempête Xynthia : quelle peine en appel pour les anciens élus ?
L'ancien maire de la Faute-sur-Mer, René Marratier, avait été condamné à quatre ans de prison en première instance.
Justice Tempête Xynthia : le procès en appel dans la dernière ligne droite

Ailleurs sur le web

Derniers articles