Mort de Marina : l'Etat non responsable

La jeune Marina. La jeune Marina. [ARCHIVES AFP]

La plus haute juridiction de l'ordre judiciaire a tranché. La Cour de cassation a estimé ce mercredi que la responsabilité de l’État n’était pas engagée dans la mort de jeune Marina, 8 ans, tuée en 2009 sous les coups de ses parents tortionnaires. 

 

Alors que ces derniers ont été condamnés en 2012 à trente ans de réclusion, deux associations, Enfance et partage et Innocence en danger, avaient décidé de pointer du doigt les éventuels dysfonctionnements des services de l’État concernant cette affaire. 

Déplorant cette décision, Enfance et partage a indiqué qu'elle étudiait la possibilité de saisir la Cour Européenne des Droits de l'Homme. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles