Ecotaxe : Placé donne ses idées

Jean-Vincent Placé Jean-Vincent Placé[AFP/Archives]

Suite à la suspension de l'écotaxe, Jean-Vincent Placé donne ses pistes pour trouver le milliard d'euros manquant. 

Comment rebondir après la suspension "sine die" de l’écotaxe ?  Alors que la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a mis de côté le péage sur le transit poids lourds en fin de semaine dernière, le président du groupe EELV au Sénat, Jean-Vincent Placé, a proposé ce lundi sur LCI et Radio Classique trois solutions pour récupérer le milliard d’euros manquant. 

Première d’entre elles, la taxation exceptionnelle sur les bénéfices des sociétés concessionnaires d’autoroutes, comme l’avait suggéré Ségolène Royal la semaine dernière.

Autre piste évoquée par Jean-Vincent Placé, celle d’appliquer aux transporteurs routiers la hausse de deux centimes du prix du diesel qui est actuellement "payée par les particuliers mais pas par les transporteurs routiers car il y avait l'écotaxe".

Enfin, le sénateur estime que le libre-arbitre aurait du bon : il souhaite "laisser les régions qui le veulent appliquer l’écotaxe".

Le but étant, à terme, de pouvoir financer les 122 projets de transport public mis en attente au sein des collectivités territoriales. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles