Le Grand Paris de Valls

Manuel Valls le 4 avril 2014 à Matignon à Paris [Fred Dufour / AFP/Archives]

L’ossature de la future métropole se dessine.

 

Manuel Valls réunit lundi un comité interministériel sur le Grand Paris, durant lequel les premiers éléments concrets devraient être décidés. Deux axes majeurs seront au cœur de cette réunion : les transports et le logement. 

La construction des "supermétros" desservant Orly et Roissy-CDG verra sans doute son calendrier accéléré. Les premières rames pourraient circuler en 2024, au lieu de 2027, comme prévu dans un premier temps.

Concernant le logement, le Premier ministre annoncera cinq sites en banlieue désignés comme prioritaires pour la construction. Une vingtaine de zones sont à l’étude, dont Le Bourget (93), Drancy (93) ou Saclay (91), destinées à accueillir entre 127 000 et 177 000 nouveaux logements.

Par ailleurs, Manuel Valls devrait trancher sur le sujet épineux de la répartition des pouvoirs entre la métropole et les intercommunalités, alors que de nombreux élus craignent la création d’une "nouvelle couche" institutionnelle.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles