Clichy a sa solution contre les déserts médicaux

our convaincre les professionnels de s’installer à Clichy-sous-Bois, la maison de santé est louée à un tarif préférentiel. our convaincre les professionnels de s’installer à Clichy-sous-Bois, la maison de santé est louée à un tarif préférentiel. [F. Neddam / Ville de Clichy-sous-Bois ]

La fin d’un désert médical. Clichy-sous-Bois a inauguré lundi une maison de santé pour pallier le manque de praticiens dans la commune.

 
Un véritable symbole pour les banlieues déshéritées. Ce cabinet de plus de 600 mètres carrés, installé dans un petit château rénové à hauteur de 3 millions d’euros, réunit dix-neuf docteurs (généralistes, psychiatre, dermatologue…), dont une dizaine de nouveaux.
 
Il doit améliorer l’accès aux soins pour les 30 000 habitants de la ville, dont de nombreux bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU) et de l’aide médicale d’Etat (AME).
 
Auparavant, seule une quinzaine de praticiens était implantée dans la commune, soit sept de moins qu’il y a cinq ans. Les patients devaient parfois attendre jus­qu’à 4 heures avant d’être auscultés.
 
 
Des avantages pour les médecins
 
Pour convaincre les professionnels de s’installer à Clichy-sous-Bois, la maison de santé est louée à un tarif préférentiel (moins de 3 500 euros au total par mois hors charges). Les frais de fonctionnement sont également mutualisés. Par ailleurs, leur sécurité est garantie.
 
Des médecins de la ville pointaient en effet du doigt "l’insécurité lors des visites dans certaines cités", un problème récurrent en Seine-Saint-Denis.
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles