Ebola : la France va mettre en place des contrôles dans les aéroports

L'aéroport parisien de Roissy. L'aéroport parisien de Roissy. [AFP]

L'Elysée a annoncé ce mercredi 15 octobre la prochaine mise en œuvre d'un dispositif de contrôle sanitaire dans les aéroports à l'arrivée des vols en provenance des zones touchées par l'épidémie de virus Ebola.

 

François Hollande a "indiqué que la France allait mettre en place un dispositif de contrôles à l'arrivée des vols en provenance de la zone touchée par le virus", a déclaré la présidence française dans un communiqué.

Celui-ci a été publié à l'issue d'un entretien avec le président américain Barack Obama, la chancelière allemande Angela Merkel et les chefs de gouvernement britannique et italien David Cameron et Matteo Renzi.

"L'ensemble des dirigeants ont fait part de leur solidarité avec les pays touchés et appelé à la mobilisation de la communauté internationale et de l'Union européenne, en étroite coordination avec les Nations Unies, l'OMS et les pays concernés", poursuit l'Élysée.

 

Construction de nouveaux centres

Le président français a par ailleurs réaffirmé que son pays "répondrait favorablement à la demande guinéenne de construction de nouveaux centres de traitement anti-Ebola, en plus de celui en cours de déploiement à Macenta, en Guinée forestière".

Il a également "fait part du déploiement de personnels de la protection civile pour mener des actions de formation auprès des autorités guinéennes", toujours selon l'Élysée.

La France avait déjà indiqué lundi qu'elle "réfléchissait" à l'envoi de moyens humains et matériels supplémentaires en Afrique de l'Ouest pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, ainsi qu'à l'instauration de contrôles sanitaires à l'arrivée des vols directs en provenance de Conakry.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles