Les armées mises au régime sec

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. [Betrand Guay / AFP]

Le ministre de la Défense a annoncé ce mercredi 15 octobre des restructurations à venir en 2015.

 

Une cure d'amaigrissement à marche forcée. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé en Conseil des ministres une série de restructurations des armées françaises, qui seront mises en oeuvre l’an prochain.

Objectif : réaliser des économies budgétaires substantielles et supprimer 7 500 postes, tel que le prévoit la Loi de programmation militaire.

Le 1er Régiment d'artillerie de marine et l'état-major de la 1re Brigade mécanisée de Châlons-en-Champagne (Marne) seront dissous, ce qui engendrera la disparition de quelque 960 postes.

Par ailleurs, cinq  bâtiments de la Marine nationale seront désarmés et la base navale de l’Adour à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) fermée.

Enfin, les activités médicales aujourd’hui pratiquées à l’hôpital du Val-de-Grâce "seront progressivement transférées" pour faire de l’établissement un pôle de recherche et de formation.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles