Orthez : pas de remise en liberté pour l'anesthésiste

L'anesthésiste reste en détention L'anesthésiste reste en détention.[Capture d'écran GoogleStreetView]

La Cour d'appel de Pau a refusé ce jeudi 16 octobre de remettre en liberté l'anesthéiste mise en cause à Orthez. 
 

La justice ne veut pas la relâcher. La Cour d’appel de Pau (Pyrénées-Atlantiques) a refusé jeudi 15 octobre la demande de remise en liberté qu’avait formulée Helga Wauters.

L’anesthésiste belge de 45 ans, mise en cause après le décès d’une de ses patientes à la maternité d’Orthez, fin septembre, reste donc placée en détention provisoire. Un "soulagement" pour les proches de la victime, selon leur avocat.

Durant ses auditions, l’anesthésiste incriminée a reconnu avoir bu le soir du drame, ayant ingurgité un mélange d’eau et de vodka. Mise en examen pour homicide involontaire aggravé, elle risque jusqu’à cinq ans de prison. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles