VTC : 100.000 euros d'amende pour Uber

La guerre entre les VTC (en photo) et les taxis se poursuit. [MARTIN BUREAU / AFP]

La société Uber a été condamnée jeudi 15 octobre à une amende de 100 000 euros. La guerre contre les taxis se poursuit.

 

On lui reproche son "intention manifeste" de contourner la loi. La société Uber, spécialiste du service de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), a été condamnée jeudi 15 octobre par le tribunal correctionnel de Paris à 100 000 euros d’amende.

En cause, UberPOP, offre lancée en février dernier à Paris, qui propose aux particuliers d’être transportés par d’autres particuliers non professionnels. Présentée comme du covoiturage, UberPOP n’a donc pas convaincu les juges, qui pointent du doigt l’existence d’une tarification prédéfinie avec un prix minimum, contraire au principe de partage des frais. 

Plusieurs représentants des taxis, en guerre contre les VTC, s’étaient portés partie civile dans ce dossier. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles