Cas suspect d'Ebola à Bégin : premiers tests négatifs

L'hôpital Bégin à Saint Mandé (Val-de-Marne).[© Google Street View]

Les premiers tests réalisés sur l’infirmière française hospitalisée jeudi à Saint-Mandé, se sont avérés négatifs. On est désormais dans l’attente de la publication des résultats d’une deuxième batterie de tests.

 

Transportée d’urgence jeudi à l’hôpital Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne) en raison d’une fièvre suspecte, l’infirmière y a subi des tests sanguins de dépistage au virus Ebola. Les premiers résultats se sont révélés négatifs.

Reste désormais à connaître la teneur des résultats de la deuxième série de prélèvements effectuée sur cette femme. Ils devraient être dévoilés dans les prochaines heures par le Centre national de référence des fièvres hémorragiques virales de Lyon en charge de l’analyse des échantillons.

 

Une fièvre prolongée supérieure à 38 degrés

Selon le Parisien, l’infirmière aurait été en contact avec l’infirmière de MSF qui avait contracté la maladie au Liberia et avait été soigné à l’hôpital Bégin. Une information non-confirmée par l’AFP.

Elle avait été transportée jeudi après-midi  car elle souffrait d’une fièvre prolongée supérieure à 38 degrés. Un impressionnant dispositif avait été mis en place pour assurer son transfert de Puteaux (Hauts-de-Seine) où se situe son domicile, jusqu’à Bégin.

Neuf véhicules et 24 sapeurs-pompiers, revêtus d’une combinaison étanche, avaient notamment été mobilisés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles