Transport de fonds : elle file avec 256 000 euros

Le butin est introuvable. Le butin est introuvable. [CC0 Public Domain]

L'employée d'une société de transport de fonds aurait dérobé plus de 200 000 euros avant de s'enfuir. 
 

Impossible de ne pas penser au larcin orchestré voici cinq ans par Tony Musulin. Cinq ans après ce vol spectaculaire, la société de transport de fonds Loomis est à nouveau la cible d’une employée mal intentionnée. 

Et pour cause : la suspecte aurait dérobé 256 000 euros le 11 octobre dernier à Arcueil (Val de marne), dans l’un des centres de la firme, et se serait volatilisée depuis. L’intéressée, arrivée depuis peu dans l’entreprise, était employée au service caisse, chargée de compter les billets ramenés par les convoyeurs de fonds. Une tâche qui lui aurait permis de faire glisser l’argent, placé dans une caissette, directement à l’intérieur de son cas à main, avant de les remplacer par de simples morceaux de papier.

Alors qu’une information judiciaire a été ouverte, la société tente de comprendre comment la suspecte est parvenue à passer entre les mailles du filet. Elle pourrait, depuis, avoir gagné l’étranger.

 

À suivre aussi

Faits divers Le corps d’Oliver, lynché à Noisy-le-Sec, a été retrouvé
Faits divers Condamné à la perpétuité, un détenu estime avoir purgé sa peine après avoir fait un infarctus
Justice «J'essayais de lutter pour ne pas m’évanouir» : le terrible récit d'une des victimes de l'ex-fonctionnaire soupçonné d'avoir mené des entretiens pervers

Ailleurs sur le web

Derniers articles