Réforme territoriale : le retour de l'Alsace

Un drapeau alsacien.[CC / FLICKR / francois]

La commission du Sénat a établi une nouvelle carte des régions différentes de celle votée par l'Assemblée nationale. L'Alsace y est indépendante.

 

Elle s’oppose aux députés. La commission spéciale du Sénat chargée de la réforme territoriale a modifié les frontières votées cet été par l’Assemblée nationale. Et augmenté le nombre de régions de 13 à 15.

Les sénateurs ont rendu son indépendance à l’Alsace qui, dans le projet de départ, devait fusionner avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne. Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, réunis dans la version des députés, ont également été séparés.

Enfin, la région Centre a été rebaptisée Centre-Val-de-Loire. D’autres modifications pourraient être apportées à partir du 28 octobre, lorsque le texte sera examiné en séance plénière.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles