L'Assemblée adopte le projet de budget de la Sécu

L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris [Joël Saget / AFP/Archives]

L'Assemblée nationale a adopté mardi le projet de budget de la Sécurité sociale. 34 députés socialistes se sont abstenus, soit 5 de moins que sur le projet de loi de finances.

 

L'Assemblée nationale a adopté mardi le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015 à une majorité moins étroite que sur le budget de l'Etat la semaine dernière, le nombre d'abstentions socialistes s'étant réduit de cinq.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, qui comporte notamment une modulation controversée des allocations familiales en fonction des revenus, a recueilli en première lecture 270 suffrages pour, 245 contre, et 51 abstentions, dont celles de 34 socialistes, au nombre desquels Benoît Hamon et Aurélie Filippetti.

"Sans états d'âme", selon leur oratrice Martine Pinville, la grande majorité des socialistes a voté pour ce projet de loi, qui prévoit notamment l'instauration du tiers payant et la suppression des franchises médicales pour les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé. Aucun n'a voté contre.

La quasi-unanimité des radicaux de gauche, satisfaits notamment des modifications apportées sur les prestations familiales, même si la modulation des allocations les divise, a aussi voté pour ce projet de budget, l'un des marqueurs de l'appartenance à la majorité gouvernementale.

Comme annoncé et comme sur le projet de budget de l'Etat, une large majorité des écologistes (14) s'est abstenue sur un texte, porteur selon eux de "petits pas positifs" mais aussi de "mesures improvisées et impopulaires, de bien petites économies pour de gros dégâts".

 

 

À suivre aussi

Budget 2015 Les Français s'apprêtent à dépenser plus pour partir en vacances
Budget Le Parlement a adopté le budget 2015
Assemblée nationale L'Assemblée vote l'ensemble du budget 2015

Ailleurs sur le web

Derniers articles