Lorraine : vol du bronze d'un monument aux morts

Détail du monument commémoratif de la guerre franco-prussienne de 1870 de Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle). [CC / Aimelaime]

Un haut-relief en bronze de quelque 230 kg qui ornait un monument commémoratif de la guerre franco-prussienne de 1870 à Mars-la-Tour (Meurthe-et-Moselle) a été récemment dérobé, probablement par des voleurs de métaux, a-t-on appris jeudi auprès du parquet et de la mairie.

 

"C'était un haut-relief qui représentait des combats de cavalerie" durant la bataille de Mars-la-Tour du 16 août 1870, a expliqué à l'AFP André Louis, premier adjoint au maire de la commune et président de l'association locale du Souvenir français.

L'oeuvre, dont le bronze provenait de canons fondus, était encastrée depuis 1877 dans le socle d'un imposant monument aux morts construit deux ans plus tôt.

"Pour moi c'est plus qu'un vol, c'est plutôt une profanation, parce que sous le monument il y a une crypte où sont inhumés les restes de 1.500 soldats français ramassés sur le champ de bataille", a ajouté M. Louis.

En août un autre haut-relief du monument avait déjà fait l'objet d'une tentative de vol. Par précaution la mairie avait déplacé ce haut-relief dans l'église de la commune, mais laissé l'autre en place.

M. Louis avait écrit il y a une quinzaine de jours au ministère des Anciens Combattants pour demander la mise en sécurité du site. Ironie de l'histoire, il a reçu une réponse du ministère jeudi, après le vol, disant que sa demande était bien prise en compte.

Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Mais M. Louis ne croit pas que le bronze puisse être retrouvé: "Le temps de s'en apercevoir, les voleurs ont déjà franchi la frontière".

 

 

À suivre aussi

Accident Lorraine : un incendie fait un blessé grave dans une usine Renault
Racisme L’Université de Lorraine ouvre une enquête après des messages racistes échangés sur les réseaux sociaux
Fake News Non, la France ne va pas rendre l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne 

Ailleurs sur le web

Derniers articles