Alerte orange : le quart Sud-Est sous les pluies, dégâts en Ardèche

Météo France prévoit que "les fortes pluies orageuses se poursuivent en cette fin de nuit et en journée de mardi. [Philippe Huguen / AFP]

Quinze départements du quart sud-est étaient en alerte orange mardi matin avec des pluies abondantes et des vents violents qui ont causé dès lundi soir des dégâts en Ardèche.

 

Météo France a ajouté mardi matin la Côte-d'Or et les Hautes-Alpes à la liste de treize départements placés en vigilance orange depuis lundi : Ardèche, Drôme, Ain, Isère, Loire, Rhône, Saône-et-Loire, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Gard, Var et Vaucluse.

Tous les départements de ce quart Sud-Est sont en vigilance orage et pluie-inondation. Ardèche, Drôme, Ain, Isère, Rhône, Loire, Saône-et-Loire sont en outre en vigilance vent.

 

Moins de vents violents

Mais, après avoir atteint leur "intensité maximale en cours de nuit de lundi à mardi, les vents violents cesseront mardi matin", a prévu Météo France dans son bulletin de 04h00, avec des rafales "de l'ordre de 90 à 100 km/h voire localement plus, 110 à 140 km/h sur le relief".

Dans le Gard, les secours sont intervenus à deux reprises pour une chute d'arbre à Aramon et une cheminée tombée sur la chaussée à Rivière. Il n'y a pas eu de victime.

Sur le front des pluies orageuses, un axe allant du nord-ouest du Gard vers les Cévennes ardéchoises, il est tombé en 24 heures "de 200 à 315 mm" d'eau.

Météo France prévoit que "les fortes pluies orageuses se poursuivent en cette fin de nuit et en journée de mardi" avant de cesser mercredi matin.

 

Episode cévenol

Sur la totalité de cet "épisode cévenol", les cumuls de précipitations pourraient "localement dépasser 400 à 450 mm". En Ardèche, les pompiers étaient sortis lundi soir à plus de 90 reprises depuis l'alerte, des rivières avaient fortement monté, comme la Volane, qui traverse par exemple Vals-les-Bains, où un collège a été évacué par précaution lundi après-midi.

"On a énormément de dégâts, des murs de soutènement sont écroulés sur les routes un peu partout, il y a eu beaucoup de pluie cet après-midi et ce soir beaucoup de vent et moins de pluie", a relaté à l'AFP Michel Aymard, premier adjoint au maire d'Antraigues-sur-Volane, le village où vécut le chanteur Jean Ferrat.

Avec aucun blessé à déplorer, l'adjoint au maire a relevé qu'il "y avait eu plus de dégâts début octobre" lors d'une précédente alerte. "Nous n'avons pas encore chiffré ces dégâts, on a reçu il y a deux mois seulement des financements de l'Etat pour des dégâts de 2013 ! Là nous avons eux trois épisodes cévenols en deux mois, cela pose un gros problème", a ajouté M. Aymard, qui rappelle que sa commune est endettée.

Par ailleurs, un éboulement sur la nationale 102 à Thueyts, entre Aubenas et Le-Puy-en-Velay, a perturbé temporairement la circulation, d'autres axes secondaires étant coupés.

Sur le reste des départements concernés par l'alerte, où aucune intervention n'avait été signalée dans la nuit de lundi à mardi, "le cumul de pluie attendu est très inférieur aux pluies attendues sur les Cévennes, de 50 à 100 mm, voire 120 à 150 mm", a précisé Météo France.

Toutefois, à l'est du Rhône, sur une partie des Bouches du Rhône, le sud des Alpes-de-Haute-Provence et surtout sur les Alpes-Maritimes et le Var, le temps doit devenir "orageux et fortement pluvieux dès ce mardi matin".

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles